vendredi 5 octobre 2018

MoocDys : le MOOC européen sur les troubles Dys

J'ai très récemment intégré l'équipe des ambassadeurs d'un MOOC issu d'un projet : le MOOCDys. Qu'est-ce qu'on MOOC ? pour faire court, il s'agit d'un cursus de formation en-ligne complet portant sur un sujet en particulier. La page wikipédia qui lui est consacrée détaille cela très bien.
Le sujet du MOOCDys porte sur les "troubles Dys". Il a l'ambition de former les personnes confrontées à tout ou partie de ces troubles :  dyslexie, dyspraxie,...

Dys et Mind Mapping ?
Quel est le lien entre les troubles Dys et le Mind Mapping ? Compte tenu de ses caractéristiques, il apparaît que des méthodes d'apprentissage, de réflexion,... basées sur des éléments visuels sont plus appropriés que l'utilisation de techniques classiques, presque exclusivement basées sur du texte. D'ailleurs, faciliter l'apprentissage est l'une des raison d'être historique du Mind Mapping !
Je ne m'étendrai pas beaucoup plus sur les "troubles Dys" car je n'en connais pas plus que toute personne non confrontée au sujet. Au travers de ce MOOC, j'essaierai humblement d'apporter mon expertise dans la technique du Mind Mapping en tentant de l'appliquer à ce domaine.

Qui se trouve derrière ce projet ?
Ce projet est porté par Marco Bertolini que je suis depuis plusieurs années au travers de son blog Formation 3.0 et qui est également adepte des méthodes de formation "différentes" en général et du Mind Mapping en particulier. Mais ce MOOC est un projet dont les acteurs sont également institutionnels, notamment des universités ou associations situées au Portugal, en Grèce, Irlande, Italie ou Roumanie pour ne citer que ces pays. Il a reçu le soutien de la Communauté Européenne au travers de son programme Erasmus+
le MOOCDys est à destination de...tout le monde - pas de critère discriminant - mais s'adresse en particulier aux parents, enseignant, professionnels,...bref, celles et ceux qui souhaitent comprendre ou recherchent des solutions et/ou des ressources sur le sujet.
Je parle de projet, mais en réalité, ce n'en est plus un : la première phase du MOOC débute courant novembre et se déroule en 6 phases (en réalité 5+1...)
Vous pouvez vous rendre sur le site du MOOC pour obtenir les informations exhaustives : http://www.moocdys.eu/

Détail important : ce MOOC est entièrement gratuit, de la participation à la certification.






dimanche 30 septembre 2018

La méthode MapWriting : écrire efficacement grâce au Mind Mapping

Il est aujourd'hui admis que le Mind Mapping est un outil terriblement efficace dans le domaine de la "gestion" de l'information : créer, structurer, présenter, mémoriser,...la liste est longue. Xavier Delengaigne le sait et nous offre depuis plusieurs années une très large collection de livres consacrés à tous ces domaines. Le petits dernier aborde un sujet souvent évoqué mais rarement détaillé. Partir d'une idée avec pour objectif d'obtenir un document finalisé, telle est l'ambition de ce livre, La Méthode Mapwriting. Adepte de la rédaction d'ouvrages à plusieurs, Xavier Delengaigne s'est cette fois-ci associé à Franco Masucci de la société Signos, spécialisée dans la formation en Management Visuel.
Ce livre est très structuré. aucun doute que le Mind Mapping ait été utilisé pour le rédiger ! 
La première partie sera utile au néophytes du Mind Mapping : les règles, le "pourquoi ça marche ?", une présentation rapide des principaux logiciels du marché actuel,...
La deuxième partie est directement consacrée au la méthode nommée MapWriting c'est à dire l'application du Mind Mapping aux écrits. Loin d'être générale, cette partie contient des chapitres différents selon ce que l'on souaihte rédiger : un article de presse, un mémoire ou un livre. La souplesse du Mind Mapping permet en effet de partir sur des bases adaptées aux types d'écrits.
A noter : le chapitre 9, écrire à plusieurs mains, présente un intérêt qui va bien au delà du MapWriting, puisqu'il aborde le travail en mode collaboratif avec le Mind Mapping en recensant les règles spécifiques à adopter. En effet, si une carte est personnelle, elle le devient beaucoup moins à plusieurs (c'est ce qu'on appelle un truisme, non ?). Il est donc essentiel de définir des normes adaptées aux circonstances et ce livre explique cela très clairement.

En bref, quel que soit votre objectif d'écriture, n'hésitez pas à lire cet ouvrage. Il n'a pas d'autre ambition que de vous mettre sur les rails et vous verrez que cette méthode vous apportera un soutien indéniable.  Puisqu'on parle d'écriture de livre, voici la carte des éléments abordés dans celui que j'avais écrit en 2012 pour Freeplane 1.2 (il est toujours disponible en version numérique si vous souhaitez vous le procurer !). Les chapitres n'y sont pas encore définis, mais cette carte est devenue mon fil conducteur, regroupant tous les éléments que je souhaitais aborder et développer. Cette carte a ensuite été déclinée en 12 cartes filles bien plus conséquentes.




Côté roman, Franck Thilliez utilise Freemind (ou Freeplane ?), pour élaborer ses thrillers à succès...

lundi 15 janvier 2018

Xmind Zen : le nouveau souffle d'Xmind


Depuis maintenant 2 mois, l'équipe d'Xmind propose en téléchargement un nouveau logiciel de Mind-Mapping nommé Zen. Pourquoi Zen ? Il suffit de l'utiliser pour comprendre la philosophie. L'interface est épurée à l'extrême laissant la place à son utilisateur et ses idées. Le logiciel est-il révolutionnaire ? Un utilisateur même débutant d'Xmind 8, sera-t-il séduit par ce nouveau concept ? S'agit-il d'un Xmind classique au rabais ? Faisons le tour de ce qu'il propose pour en juger.

A priori, Xmind Zen n'aura pas vocation à remplacer Xmind 8. Java ayant été écarté pour ce nouveau logiciel, on peut malgré tout imaginer que les futures versions d'Xmind Pro soient développées sur les mêmes bases que Zen, mais sans disparaître.
Toutefois, les cartes sont compatibles entre Zen et Xmind 8...même si j'ai eu quelques difficultés pour ouvrir certaines cartes. D'ailleurs, précision importante : Xmind Zen est encore en version Beta, donc instable et non traduite en Français.

Faisons maintenant le tour du propriétaire.

Un démarrage séquencé

Dès le premier écran, on est invité à sélectionner le thème de la carte à créer, à partir d'une trentaine de modèles proposés !


Personnellement, je ne suis pas fan de choisir le thème avant avoir créé la carte. Place aux idées d'abord ! Mais c'est un choix personnel.

Sobriété + efficacité = Zen !

La première chose qui surprend à l'ouverture de la carte est la sobriété de l'interface : 4 menus déroulant, 13 boutons...et c'est tout ! Rien à voir avec les rubans de MindManager à la mode Microsoft ! Bien entendu, les objectifs des deux logiciels sont différents. Mais force est de constater que l'effet visuel est réussi. A mon sens, à la création d'une carte, le plus important est l'espace de travail, celui où les idées vont apparaître et s'articuler entre elles. C'est votre feuille A4 en Mind-Mapping "manuel". Avec Xmind Zen, cet espace représente plus de 90% de votre écran.
Les boutons d'édition classique sont présents : ajouter une branche fille ou soeur, une "relation", un nuage, une "parenthèse" permettant d'ajouter une synthèse ou un élément commun à un ensemble de branches, et un bouton Note pour affecter un texte long à une branche. Tout ces éléments s'ajoutent de manière très classique.


Le résultat est rapide et la carte élégante


Mise en forme : l'essentiel et plus encore


Le bouton thème permet de sélectionner un thème différent de celui choisi au départ...au cas où, finalement, on ne serait pas satisfait ;-)
Le bouton Icon permet de choisir un icône à la ou les branches sélectionnée(s). On retrouve les classiques "markers" d'Xmind mais également un large choix de "stickers" classés par domaine


Le menu de l'icône format permet d'agir sur les caractéristiques de la branche et du sujet. Là encore, il est possible de modifier les formes (très nombreuses !), les couleurs, la police tout comme dans Xmind 8. Mais ce n'est pas une version au rabais puisque les possibilités de modification sont nombreuses. Détail très intéressant, des modèles de styles prédéfinis sont proposés selon le niveau de branche. Pratique quand on souhaite donner un sens à une couleur par exemple



Le mode Zen : la carte, rien que la carte


Ce mode est accessible en cliquant sur l'icône :

A cet instant, seul 2 minuscules boutons vient "perturber" l'espace de travail. Le premier permet de passer dans un mode "nuit" (à utiliser par exemple en réunion, quand la pièce est dans la pénombre et pour ne pas être aveuglé par l'écran) et un bouton pour en sortir. Le "Control+molette" permet d'agir sur le zoom.
Ce mode est excellent pour qui souhaite créer, par exemple, une carte d'idées en groupes.


Partage et exportation

si l'utilisation d'Xmind Zen est simple et intuitive, l partage des cartes créées l'est tout autant. Xmind Zen permet en un clic de partager votre travail sur de nombreux réseaux sociaux, après avoir, bien entendu, autorisé Xmind à y accéder


En format d'exportation, Xmind Zen ne propose que les PNG, PDF et texte (au format .md). Bien suffisant pour en envoi par mail par exemple

Conclusion

Avec Zen, Xmind réussit à créer un logiciel de Mind-Mapping extrêmement simple mais terriblement efficace pour des cartes basiques, c'est à dire sans fonction avancée (comme des filtres, liens avec des outils bureautiques,...). Il s'agit donc d'un logiciel idéal pour un débutant ou pour quelqu'un qui, finalement, n'utilise un logiciel de Mind-Mapping comme un prolongement logique du "papier-crayon".
En revanche, les utilisateur d'Xmind 8, version gratuite, seront peut-être perturbé pendant quelques temps par l'ergonomie revue dans Xmind Zen, même si on reconnait la patte de la société.
Un excellent logiciel pour débuter !

Xmind Zen est pour le moment disponible en version Beta, non traduite en Français mais la version définitive devrait corriger tout cela.




mercredi 6 décembre 2017

101 Astuces pour mieux penser (Xavier Delengaigne)

Auteur (à succès !) de nombreux ouvrages portant sur le Mind-Mapping et autres outils de "pensée visuelle", Xavier Delengaigne revient cette fois-ci avec un ouvrage un peu hors norme, tant sur le sujet que sur sa structure. Il se compose en effet de 101 "fiches" de 1 à 5 pages proposant des exercices et classées par thème : développer le potentiel de votre cerveau, développer vos sens, développer vos différentes formes d'intelligence, développer votre mémoire,...
"101 astuces pour mieux penser" n'est donc pas nécessairement un livre à lire d'une traite, de manière linéaire. Au contraire, vous pourrez y puiser quelques exercices à mener seul ou en groupe (famille, classe,..).
Résolument pratique, cet ouvrage ne s'attarde pas sur les aspects théoriques des sujets développés, comme on peut malheureusement le constater dans les livres anglo-saxons. Ici, vous irez directement à la pratique. Toutefois, les références bibliographiques vous permettront de creuser les différents sujets abordés.
En résumé, cet ouvrage s'adresse à celles et ceux qui souhaitent un livre direct et simple vers une application concrète de méthodes et exercices portant sur le potentiel de notre cerveau et son développement.


vendredi 14 avril 2017

AutoDraw va peut-être changer votre façon d'utiliser les pictogrammes

Les pictogrammes (ou icônes, dessins,...) sont des éléments importants dans une Carte Heuristique. Ils permettre de mettre en valeur les informations et accentuer les messages à diffuser. Même s'il est vivement déconseillé d'en abuser (comme tout !), des pictogrammes soigneusement sélectionnés et positionnés rendront votre carte attractive et plus facilement compréhensible. Toutefois, l'utilisateur d'un logiciel de Mind-Mapping, quel qu'il soit, peut souvent être confronté à quelques limites :
- les bibliothèques de pictogrammes fournies avec le logiciel ne proposent pas LE pictogramme que je souhaite ! Des choses s'en approchent, mais elles ne correspondent pas exactement à l'idée que j'avais en tête.
- il existe des bibliothèques de pictogrammes (du type icones.pro), mais la recherche est fastidieuse
- j'ai bien trouvé des icônes, mais leurs design respectifs étant tellement différents les uns des autres que je perds toute l'harmonie de ma carte et compromet le message :





- Certains pictogrammes sont devenus tellement courants qu'ils ne suscitent plus aucun intérêt (voire un rejet systématique, à l'instar de la police de caractères Comic Sans MS !) :

Donc la problématique est : comment choisir des pictogrammes originaux (qui sortent de l'ordinaire), harmonieux (qui vont bien ensemble) et impactants (bien en phase avec le message à faire passer) ?
La réponse se trouve (peut-être !) dans la proposition d'AutoDraw.

Qu'est-ce qu'AutoDraw ?

AutoDraw est une application gratuite et en-ligne proposée par Google. Derrière son interface simplissime se cache en fait un moteur très performant basé sur sur une système d'Intelligence Artificielle. Plus on l'utilise, plus AutoDraw "apprend" et plus il est capable de vous proposer de réponses à vos recherches.

Voilà comment ça marche !

L'interface est, je l'indiquai plus haut, simplissime :



Une feuille blanche et des boutons placés sur la gauche. La fonction qui nous intéresse est celle-ci :




Vous pouvez alors dessiner sans crainte, à l'aide de la souris, du stylet voire même du doigt :





Automatiquement, Autodraw vous proposera une série de dessins qui, selon lui, correspond à ce que vous avez produit. Attention : c'est le moment vexatoire de l'expérience. En haut de l'écran, derrière un "do you mean :" un peu condescendant, il faut rechercher effectivement un éléphant (oui, c'est un éléphant !) dans le ruban....à la trentième position ! Un clic dessus et ce bel éléphant remplacera avantageusement l'autre dessin :



Vous pouvez ensuite personnaliser le résultat en modifiant les couleurs, la position, ajouter des éléments géométriques,....et enfin exporter au format .png pour une utilisation dans votre carte.