vendredi 4 décembre 2009

Version 1.0.35beta : un Freeplane VRAIMENT portable







Freemind et Freeplane peuvent, entre autres particularités, être copiés directement (par un simple copier/coller) sur un support amovible et fonctionner parfaitement. Seule contrainte dans ce cas : la version 1.60 de Java doit être présente sur le PC de destination, si vous souhaitez utiliser Freeplane à partir d'une clé USB. Grâce à cette nouvelle version, cette limite vient d'être levée, puisqu'il est possible d'installer à la fois une version Java portable et un Freeplane portable sur la clé. J'ai moi-même fait un test sur un PC sur lequel j'ai supprimé toute trace de Java. Les versions Freemind et Freeplane prélablement installées ne s'ouvraient bien évidemment plus. En insérant la clé USB équipée de Java et Freeplane portable, ce dernier a pu être lancé sans problème. Toutefois, l'installation doit se faire en suivant un procédure que je vous décris sur cette carte.
Outre cette nouveauté, déjà importante, une nouvelle fonction voit le jour. Il est désormais possible d'assigner une longueur maximum à l'ensemble des noeuds présents sur la carte (menu affichage / set maximum node width - la fonction n'est pas encore traduite).

Exemple, avec une valeur définie à 600 :


















La même carte, avec une valeur à 200 :


















Merci à Dimitry pour la procédure d'installation de la version portable, disponible en anglais sur le wiki Freeplane.

2 commentaires:

Michel a dit…

Aller plus loin dans la portabilité de freemind - freeplane :

Bonjour Franck,

Si, comme moi, on veut utiliser deux systèmes différents, Windows et GNU/Linux précisément, il est possible de faire fonctionner le même logiciel (Freemind / Freeplane) sous les deux systèmes.

Explication : il suffit de télécharger une version zippée des deux logiciels et de décompresser celle-ci sur une clef usb. On trouve alors deux fichiers importants : freeplane.exe (ou freemind.exe) et freeplane.sh (ou freemind.sh).
Une précision de taille: il faut qu'une machine virtuelle Java soit installée au préalable dans Windows comme dans Linux (Sun Java Runtime - JRE pour les intimes).
Ensuite ?
Simple : à partir de la clef usb on lance :
- freeplane.exe ou freemind.exe sous Windows,
- freeplane.sh ou freemind.sh sous linux.
Je fais ça depuis plusieurs années et ça marche !
Quel intérêt ?
Un seul logiciel sur la clef qui démarre au quart de poil sous WIndows ET sous Linux.
Portable... à fond !
Amicalement,

Michel

Franck Maintenay a dit…

Merci pour ces précisions Michel. Me concernant, je travaille sous Windows. Je n'ai rien contre Linux, bien au contraire, mais mes tests se limitent à cet OS. Je suis donc toujours preneur de "trucs et astuces" fonctionnant sur les autres OS.

Franck.