samedi 4 septembre 2010

Xmind en version 3.2.0


Annoncée sur le Blog Mapping-Expert, la version 3.2.0 de Xmind est sortie ces derniers jours. La plus grosse évolution tout de suite remarquable est sa traduction en Français. Celle-ci a été rendue possible grâce au travail d'un petit groupe de 5 personnes dont faisaient partie Philippe Boukobza et Marie Haefeli que les amateurs de Mind-Mapping connaissent bien.
Outre cette traduction, Xmind nous propose une nouvelle mouture de son script d'inportation des cartes Freemind. Avec la version précédente, Xmind nous offrait déjà un excellent résultat ce qui en faisait le meilleur complément de Freemind : texte, îcones, nuages, notes (en texte simple) et liens hypertextes était automatiquement repris.
Avec cette nouvelle version, Xmind va encore plus loin. Outre les précédents éléments cités, Xmind importe :
- les liens "locaux" (ces liens hypertextes qui permettent d'aller d'un noeud à l'autre en cliquant dessus)
- le formatage des notes. L'éditeur de notes de Xmind étant désormais en HTML, les notes formattées ainsi dans Freemind sont reprises de manière identiques
- les liens graphiques.

Bref, il ne manque plus grand chose pour que ce soit parfait.

Seul regret, pour le moment : les liens hypertextes créés dans Freemind pointant vers un fichier local sont traduits comme des liens internet (http://...) ce qui ne donne aucun résultat, bien évidemment.
Une simple modification du type de lien dans Xmind permet de corriger le problème.

Plus que jamais, Xmind reste une excellent logiciel pour créer de belles cartes, graphiquement très réussies.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

J'avais abandonné XMind au profit de Freeplane en raison de sa gestion désastreuse de la mémoire de l'ordinateur. Xmind semblait incapable de gérer les swaps entre RAM et disque dur et ralentissait significativement les performances de la machine. Certes, j'ai perdu le graphisme flatteur de Xmind, mais j'ai compensé dans Freeplane par une gestion économique des ressources du système, des temps de réponse rapides et une fiabilité bien supérieure. Je n'ai vécu aucun plantage de Freeplane depuis bientôt 2 ans. Je suis curieux de savoir comment Xmind a progressé sur tout ces points.

Franck Maintenay a dit…

Bonjour,
Sur ce plan, Xmind a fait d'énormes progrès (c'est, tout du moins, mon ressenti). J'avais également des réticences à utiliser Xmind dans ses premières versions après quelques plantages aussi violents qu'imprévisibles. Depuis cette nouvelle version, j'ai créé plusieurs cartes plutôt imposantes (en nombre de branches, d'images insérées,...) et je n'ai, pour le moment eu aucun problème. Par contre, une configuration musclée est nécessaire (sous Windows au moins) si on ne veut pouvoir manier sa carte avec aisance. Mon utilisation de Xmind se limite essentiellement à embellir une carte Freemind ou Freeplane (en vue d'une impression par exemple). Sa souplesse concernant l'organisation des branches et leurs nombreux modes de mise en forme 'mixables' offrent également un atout indéniable.