mardi 7 février 2012

Freeplane 1.2.12 beta : un premier pas vers le collaboratif ?

Depuis quelques jours, la nouvelle version 1.2.12 beta de Freeplane est proposée en téléchargement. Outre les corrections d'anomalies et de nombreuses traductions, de nouvelles fonctionnalités viennent enrichir le logiciel. Parmi celles-ci, j'en ai sélectionné 4 qui me paraissent les plus innovantes :

- Mise en évidence des éléments correspondant aux critères des filtres
Le système de gestion des filtres de Freeplane est l'un des plus puissants qui existe parmi les logiciels de Mind-Mapping. Auparavant, la mise en évidence des éléments filtrés s'obtenait en masquant les noeuds qui ne correspondaient pas aux critères. Dorénavant, il est possible de conserver tous les noeuds en affichage et de mettre en évidence les noeuds filtrés, en renseignant la barre de filtres et en cliquant sur le nouveau bouton :

Exemple : voici une carte, très simple :


Dans la barre de filtres, sélectionnez le critère Toutes les zones de texte, l'opérateur contient en la valeur "pat".


Cliquez sur le bouton indiqué plus haut. Voici le résultat :



- modifier le texte d'un noeud
La modification du texte d'un noeud s'effectuait d'un double clic. Cette opération pouvait vite devenir crispante si le noeud contenait des noeuds fils : au lieu de modifier le texte, il arrivait fréquemment que les noeuds situés en aval s'ouvrent et se ferment, sans laisser la possibilité à l'utilisateur d'effectuer sa modification. Avec cette nouvelle version, il suffit de cliquer dans le noeud à modifier en maintenant la touche Control enfoncée : c'est simple et efficace ! Notez que la touche F2 permet également de modifier le contenu si, bien entendu, vous n'avez pas affecté ce raccourci à une autre fonction.

- Reconnaissance automatique d'une url dans les attributs
En tapant une adresse web dans les attributs, Freeplane créé automatiquement le lien qui va bien. Il suffit ainsi de cliquer dans la zone de l'attribut pour accéder directement à la page désignée :


 - Ouvrir une carte par une url
Cette nouveauté est de loin la plus prometteuse. Il en effet possible d'ouvrir directement dans Freeplane, en local, une carte située sur internet (dans la mesure où vous avez connaissance de son adresse, bien entendu). Pour cela, sélectionnez la fonction open map from URL du menu Fichier et taper l'adresse dans la fenêtre affichée à l'écran :





Pour tester, je vous invite à saisir l'adresse de la carte du blog Freemind par l'exemple : 

http://smalamaintenay.free.fr/mapblog/Freemindex.html_files/map.mm

Cliquez sur OK et la carte s'ouvrira dans VOTRE Freeplane. Libre à vous d'apporter toutes les modifications souhaitées pour un enregistrement local. Pour le moment, on ne peut pas parler de travail collaboratif puisqu'il est juste possible de télécharger de manière directe une carte et en aucun cas de renvoyer (ou uploader diront les anglicistes) le résultat à la source. On est plus sur le créneau du partage que du collaboratif mais c'est un pas très marqué vers l'ouverture.







11 commentaires:

furax37 a dit…

Merci pour ce billet. Petit commentaire polémique : freeplane ne prendrait-il pas le chemin des usines à gaz ? En tant qu'utilisateur avancé, je suis ravi de ces fonctionnalités nouvelles. En tant que formateur, vulgarisateur...
Ne pourrait-on pas imaginer trois interfaces type utilisateur débutant, utilisateur averti, utilisateur spécialiste ? Un chantier à lancer ?

Franck Maintenay a dit…

Freeplane s'enrichit effectivement d'une version à l'autre, mais, d'une manière générale, il s'agit plus, à mon avis, d'améliorations de fonctions existantes. Mais c'est vrai qu'en déroulant tous les menus, on s'aperçoit qu'ils deviennent un peu long ce qui peut rebuter plus d'un utilisateur débutant. Repenser l'interface, l'articulation entre les menus,... peut faire partie des priorités des développeurs.
Si sur les fonctionnalités il ne manque plus grand chose à Freeplane, le logiciel doit encore "grandir" sur le plan du mode collaboratif. Compte tenu de sa spécialisation (la gestion d'informations plus que le rendu visuel), le programme gagnerait encore en crédibilité.
Bonne idée que la création d'un Freeplane à interfaces multiples. C'est une chose déjà connue pour certains utilitaires. Reste à trouver les compétences...

Franck.

Anonyme a dit…

Mais alors c'est quoi le collaboratif ?
ai je lu trop vite ? je n'en ai pas vu mention dans l'article... à part dans le titre !!!

furax37 a dit…

Et oui, regardes bien le dernier paragraphe. Le fait que l'on puisse ouvrir et éditer une carte qui se trouve en ligne est un premier pas vers une édition potentiellement partagée, dans un premier temps de manière asynchrone en attendant...

Franck Maintenay a dit…

Tout est dit ;-)! Merci.

Franck.

Anonyme a dit…

Vous pouvez personnaliser les menus, pour vos stagiaires :

http://freeplane.sourceforge.net/wiki/index.php/Menus_and_commands#How_to_customize_Freeplane_menus_file_.3F

franck maintenay a dit…

BOnsoir,
merci pour ce tuyau pourtant facilement accessible via le wiki de Freeplane. Je me penche sur la chose pour en faire un billet prochainement. En effet, de nobreux utilisateurs déplorent la complexité du menu du fait des très nombreuses fonctionnalités.
Merci encore
Franck.

Sébastien a dit…

Bonjour,

j'ai commencé à développer un greffon freeplane pour ajouter le support de systèmes de gestion de version (pour l'instant cvs).

De cette manière il est possible de travailler à plusieurs sur une mindmap.

Le addon est disponible ici : http://freeplanecollab.sourceforge.net/.

Les commentaires et les contributeurs sont les bienvenus.

Sébastien

franck maintenay a dit…

Bonsoir Sébastien,
merci pour ton commentaire et félicitations pour cet add-on. Je le testerai dans les prochaines semaines (je suis un peu débordé en ce moment) et je n'hésiterai pas en t'en faire un retour et certainement un billet sur ce blog !
Franck.

franck maintenay a dit…

Sébastien,
si tu le souhaites, je te laisse écrire un billet concernant ton greffon dans lequel tu pourrais aborder les points essentiels (à quoi ça sert ? dans quel contexte ? comment le mettre en place ?,...) avec des copies d'écran. Je le publierai ensuite sur le blog. QU'en dis-tu ?
Franck.

Sébastien Georget a dit…

Merci pour la proposition :)
Je vais commencer quelque chose et te le proposerai.